A l’assaut de la Creuse

Partager cet article :

J5 et 6. Les maîtres mots seront vaches et céréales. Et monotonie…
En effet, après les longues montées qui nous guident dans des petits fonds de vallées, je passe à une topologie plus régulière. Sauf pour J5 au matin, lorsque, chaque kilomètre se réduisait à une belle descente de 500 mètres et à son équivalent ascendant. A répéter une 20aine de fois. Ici, c’est le Limousin. Donc on y produit de la vache et de quoi la nourrir. Parfois même dans des manoirs !

image

Trouver un camping sera une nouvelle aventure, celui que je visais, via un détour étant fermé. J’ai domc du faire un saut de puce de 15 km, reprenant mon itinéraire initiale. Mais ce camping, au bord d’une rivière, m’a permit de déguster une petite bière blanche du pays. Slurp !

Aujourd’hui, même type de paysages, avec des tournesols à la place du maïs. Et les 1ères vignes.

image

Arrivée, enfin, à Langeais, citée médiéval très bien conservée. Plein de touristes, la qualité du service dans les hauts lieux de la ville sont inversement proportionnels au prix. Comme souvent. Par contre, les petites arrières-ruelles savent se faire apprécier !

Partager cet article :
Share

Miguel

Grand amateur de VTT depuis 2011, de course à pieds - de préférence en plein nature.

You may also like...